Autotour en Crète :Route sur l'île de Minotaure I

Grèce (Crète), 9 Jours Ajouter aux Favoris

Route sur l'Île du Minotaure I

Sur mesure, en voiture

Grèce (Crète): Route sur l'Île du Minotaure I, sur mesure, en voiture

Bienvenue sur l'île des dieux où les plages, les sites archéologiques et une cuisine raffinée garantissent des vacances parfaites

 

Voyagez vers ce paradis européen qui sent la terre, la mer et le soleil, mais aussi les oliviers, les légumes et les fleurs fraîches. Très peu d'îles de la Méditerranée peuvent rivaliser avec la Crète tant les paysages, les trésors naturels et l'importance historique sont grandioses. Découvrez tous les secrets de son passé glorieux et l'ancienne civilisation minoenne ! C'est ici qu'étaient enfermés les minotaures dans des labyrinthes et c'était le lieu préféré, sur terre, de la déesse Athéna. Ça vous dit de connaître tous ses trésors ? Certains d'entre eux sont archéologiques, comme les palais de Knossos et de Phaestos, les deux plus grands sites archéologiques crétois. Les explorer est presque obligatoire pour pouvoir contempler la magnificence des constructions datant de plusieurs milliers d'années. L'attrayant « Route sur l'île du Minotaure I » vous permettra de profiter des plus belles plages de la Crète, de lézarder au soleil et tout cela dans le meilleur des environnements. Vous arriverez sur l'une de ces plages paradisiaques à la fin de l'une des journées les plus intéressantes, pendant laquelle vous descendrez les gorges de Samaria. C'est l'un des 10 endroits qu'il faut visiter à tout prix en Crète, avec Festos, Rethymnon ou la charmante Elounda, une enclave avec des hôtels de luxe où vous trouverez des plages et des criques uniques au monde. En marge des plages, le soleil et un excellent climat vous attendent. La Crète vous surprendra par son exceptionnel héritage ottoman et vénitien que vous pourrez contempler dans les majestueux palais et mosquées à La Canée et, bien sûr, dans les monuments et beaux bâtiments de la capitale, Héraklion. Profitez du voyage pour visiter sa forteresse et ses musées d'art où vous pourrez trouver des œuvres allant des peintures de El Greco au disque de Phaistos. Le tout avec une cuisine savoureuse arrosée d'un grand vin local, des traditions culturelles étonnantes et le caractère chaleureux et authentique des Crétois, toujours prêts à vous inviter à profiter des festivités. Voyagez à l'île de Crète et découvrez l'essence de la culture grecque.

 

Services inclus dans le voyage

  • Vol aller-retour.
  • Séjour dans l'hôtel sélectionné à Heraklion.
  • Formule repas sélectionnée à Heraklion.
  • Séjour dans l'hôtel sélectionné à Agios Nikolaos.
  • Formule repas sélectionnée à Agios Nikolaos.
  • Séjour dans l'hôtel sélectionné à Réthymnon.
  • Formule repas sélectionnée à Réthymnon.
  • Séjour dans l'hôtel sélectionné à La Canée.
  • Formule repas sélectionnée à La Canée.
  • Voiture de location.

Services non inclus

  • Taxes de séjour en Grèce à payer directement auprès de l’établissement.
 
Itinéraire Complet
 

Jour 1: France - Heraklion

Débarquement à Héraklion et récupération de la voiture de location. Bienvenue dans la capitale de la Crète et la plus grande ville de l'île ! Avec un style méditerranéen marqué, la physionomie de la ville reflète les influences qu'elle a subi tout au long de son histoire. Ce sont des notes arabes, des vestiges byzantins et des touches de la prospérité vénitienne sur une base grecque exquise. Cela signifie qu'en une seule promenade autour de la ville vous découvrirez une cathédrale, une ancienne mosquée et une forteresse comme peu peuvent être visitées dans l'ancienne Mare Nostrum. En fonction de l'heure à laquelle vous descendrez de l'avion, vous pourrez concentrer une partie de la visite à Héraklion et commencer vos vacances en profitant de l'une des plages paradisiaques situées à proximité. La région d'Agia Pelagia, en particulier la côte littorale de Ligaria Beach se situent à 16 kilomètres de la ville. C'est une plage familiale, à l'abri du vent, aux eaux peu profondes et parsemée d'excellents restaurants et terrasses avec vue sur la mer. Kokkini Hani, quant à elle, possède une atmosphère beaucoup plus animée que Ligaria Beach. Vous finirez la journée avec une agréable promenade dans le port d'Héraklion, construit à l'époque vénitienne et la délicieuse cuisine locale. Hébergement à Héraklion.

Jour 2: Heraklion - Palais de Knossos - Thrapsanó - Archanes - Musée de Nikos Kazantzakis (Mirtia) - Heraklion

Bien qu'à première vue, Héraklion vos semble chaotique, ne vous laissez pas tromper par les apparences car il suffit de frotter un peu pour que sorte le génie que cache cette ville. Mais il est préférable de se diriger tout d'abord au palais de Knossos, haut site archéologique du pays. Vous remarquerez les matériaux utilisés pour sa construction, ainsi que les fresques et les peintures qui ornent les chambres et les couloirs. Ce palais est souvent bondé par les visites guidées, venez donc plus tôt pour éviter la cohue. Vérifiez bien les heures d'ouverture et essayez de ne pas trop tarder. Vous en serez content, c'est certain. Le palais est construit autour d'un patio central et autour duquel sont situés les chambres du roi et de la reine, les entrepôts et la salle du trône où il est fort probable que le roi Minos se soit assis. Selon la mythologie, ce palais abrita le fameux labyrinthe où le Minotaure était enfermé, une bête qui ne se nourrissait que de chair humaine. Une fois la visite terminée, il sera temps de découvrir Héraklion. Elle a une vie culturelle exquise, compte un marché permanent et un port idéal pour se promener. Le centre-ville est vivant toute l'année et c'est l'endroit idéal pour profiter de la gastronomie grecque. De plus, sa liste des musées est enviable. Le musée archéologique en est un excellent exemple. N'oubliez pas de rendre visite au disque de Phaistos ! Pour sa part, le Musée historique de Crète résume dix-sept siècles d'histoire de l'île grâce à un contenu multimédia et comprend deux peintures originales de El Greco, originaire de Crète. N'oubliez pas non plus le Musée d'Histoire Naturelle, un bon plan famille qui comprend un simulateur de tremblements de terre intéressant. Mais ici, l'art ne se trouve pas seulement dans les musées. Une simple promenade dans le centre-ville vous le confirmera. Un bon point de départ pour commencer le circuit peut être la forteresse de Koules. Elle est le symbole incontesté de la ville et à présent, comme il n'y a plus de se protéger des pirates, elle est utilisée pour la célébration de concerts en plein air. Vous pouvez vous promener le long de ses murailles, d'origine vénitiennes, et visiter la tombe de Nikos Kazantzakis. Rappelez-vous ce nom parce qu'au cours de la journée, vous irez visiter son musée, mais un peu plus tard car pour l’instant, il vous reste encore beaucoup à voir à Héraklion. Comme par exemple le centre-ville. Cette zone est très agréable pour une promenade. Alors laissez votre voiture garée quelques minutes et profitez de temples aussi distingués que la basilique d'Agios Titos et la Cathédrale d'Agios Minas, de palais comme celui de la Loggia vénitienne et de parcs comme celui de El Greco . Le centre-ville est très animé. Vous pourrez le vérifier sur les places Eleftherios Venizelos et Kallergon. Une fois la promenade terminée, il sera temps reprendre la route pour aller à Thrapsano, connue depuis l'antiquité pour son artisanat de céramique. C'est une visite très intéressante car c'est le seul endroit au monde où sont fabriquées à la main les jarres qu'utilisaient les Minoens pour transporter et stocker des liquides. Certains des ateliers peuvent être visités. Ils accepteront volontiers les commandes particulières et vous les feront parvenir chez vous. La région est également célèbre pour son huile d'olive. N'hésitez donc pas à la goûter. De là, vous vous rendrez à Archanes, la zone centrale de l'île. Elle est célèbre pour la Nécropole de Fourni, ses rues pittoresques et son palais. À la fin de la journée et comme une visite complémentaire, en fonction du temps qui vous restera, nous vous suggérons de visiter le Musée de Nikos Kazantzakis, où vous en apprendrez plus sur l'univers de cet écrivain et activiste. Il ne reste plus qu'à revenir à Héraklion pour le dîner. Hébergement à Héraklion.

Jour 3: Heraklion - Malia - Neápolis - Elounda - Agios Nikolaos

Aujourd'hui, vous partirez vers l'est de l'île pour un voyage qui nous mènera à Agios Nikolaos. Vous trouverez une multitude d'endroits intéressants sur l'itinéraire qui mène au point final. Le premier est Malia, à 45 minutes d'Héraklion. Sur la route, vous croiserez des serres et vous voudrez sûrement savoir ce qui est cultivé à l'intérieur. La réponse est : mini bananes. Elles sont très savoureuses et sucrées. Nous vous conseillons donc de vous arrêter en acheter pour les déguster tout au long de la journée. Malia est une ville assez animée, avec de belles plages et un excellent noyau archéologique. Vous pouvez l'explorer à fond, car c'est la seule chose que vous visiterez aujourd'hui. Ne manquez pas le célèbre palais de Malia. Selon la mythologie, ce fut la résidence de Sarpidona, frère du roi Minos, et fut construit en 1900 av. J.C. Ensuite, la vallée de Neapolis vous attend. Elle est replète d'oliviers qui vous accompagneront le long de la route jusqu'à la ville de Neapolis. Elle n'est pas très grande, mais elle concentre plusieurs endroits qui valent le détour. Plus particulièrement la cathédrale de Panagia, la deuxième plus grande de l'île, également connue comme l'église des cent portes. Dès que vous la verrez, vous la reconnaîtrez. A proximité se trouve la place névralgique, où vous pourrez vous promener et prendre un café dans l'un de ses bars. La ville de Neapolis est également célèbre pour ses plages, mais elles sont un peu loin de la ville. Ce n'est pas la peine de faire un détour car les deux arrêts suivants ont pour destination la plage. Elounda est l'une d'entre elles. Bienvenue au cœur du luxe ! C'est ici que sont concentrés les meilleurs hôtels et les plus chers de l'île et un certain nombre de superbes plages et de criques aux eaux cristallines. Par conséquent, elle est devenue la zone la plus touristique de l'île. Allez vous promener dans le petit port et visitez l'un de ces complexes hôteliers luxueux. Vous vous ferez une bonne idée du paradis ! Un peu plus au sud dans le golfe de Mirabello, vous découvrirez la ville d'Agios Nikolaos. Elle n'est pas aussi luxueuse qu'Elounda, mais plus célèbre. Et cette célébrité a été durement gagnée . L'une de ses principales attractions, en plus de l'un des meilleurs couchers de soleil au monde, est le lac Voulismeni, un lac naturel relié à la mer par un canal. C'est autour de ce phénomène de la nature d'origine volcanique que s'articule la vie de la ville. Il y a des magasins et des restaurants. La mythologie grecque raconte que c'était l'endroit préféré sur terre de la déesse Athéna. Cette ville a sûrement un côté magique... Si vous arrivez un peu tard pour visiter Agios Nikolaos, ne vous inquiétez pas. Cette ville sera votre base d'opérations dans les jours à venir. Par contre, il est essentiel de faire aujourd'hui une promenade dans le port pour découvrir les bateaux de pêche typiques et une atmosphère cosmopolite, même si c'est après dîner. Hébergement à Agios Nikolaos.

Jour 4: Agios Nikolaos - Sitia - Itanos - Vai - Zakros - Agios Nikolaos

Nous commençons la journée en partant encore plus à l'est. Comme vous le savez, c'est par là que le soleil se lève. Agios Nikolaos est par conséquent le meilleur endroit de toute la Grèce pour assister au lever du soleil. Profitez-en pour prendre une belle photo souvenir ! La première étape de la journée est Sitia. Elle vous rappellera Agios Nikolaos, mais sans l'affluence de voyageurs. Elle est moins touristique et plus tranquille. Vous y trouverez les meilleurs vins de l'île. Ils sont fabriqués avec une bonne matière première et le travail minutieux et délicat des caves de la région. C'est, sans aucun doute, l'occasion rêvée de déguster les vins de la région. Vous apprécierez de vous promener dans son port et la forteresse de Kazarma et, bien sûr, de déguster un apéritif dans l'un des cafés de la promenade maritime. Son imposant château vénitien qui se dresse au sommet d'une colline accueille tous les visiteurs avec un magnifique paysage. La principale attraction de Sitia est son Musée archéologique, situé à 400 mètres au sud du centre-ville. Si vous voyagez en été, n'hésitez à vous rafraîchir sur la plage avant de partir pour Itanos. Entre Sitia et Vai Zakros vous trouvez Vai, un site archéologique qui rappelle le centre commercial important qu'il était à son apogée, quand l'Orient et l'Occident négociaient sans relâche. Aujourd'hui, il ne reste qu'un peu plus de la structure. Mais son plus grand atout est d'être situé dans une zone de plages vierges au sable blanc, où les touristes ne possédant pas de voiture de location ne peuvent accéder. Donc, aujourd'hui, n'oubliez pas votre maillot de bain ! Et, comme dans la vie il faut faire des choix, aujourd'hui, vous devrez prendre une décision. Vous devrez choisir entre l'une des plus grandes palmeraies naturelles d'Europe en face de la plage de Vai ou entrer dans la vallée de la mort de Zakros. Cela signifie aller au nord vers Vai ou au sud vers Zakros. Si vous choisissez le nord, vous trouverez une plage de sable blanc et fin et aux eaux turquoises. Quand vous penserez être arrivé au paradis, vous tournerez la tête et vous vous trouverez nez à nez avec la palmeraie ; une « forêt » de palmiers dattiers. Toutefois, si vous choisissez le sud, vous arriverez à un paradis pour les amateurs de randonnée et découvrirez l'un des plus grands sites archéologiques de l'île. La légende raconte que les Minoens construisirent d'innombrables routes pour le développement du commerce. Ici, il y en a plusieurs. La gorge de Zakros est la plus célèbre, avec ses grottes et ses lieux de sépulture. Il est important de bien s'informer avant de descendre le sentier, d'être bien équipé, de suivre les indications pour ne pas se perdre et de prendre en compte que vous aurez besoin d'environ une heure et demie pour descendre. Pour monter, ne vous inquiétez pas car il y a des bus qui couvrent le chemin du retour fréquemment. Et vous devez également savoir qu'il y a environ deux heures de route pour aller de Zakros à Agios Nikolaos. Si vous ne voulez pas conduire la nuit, contrôlez bien votre temps et ne prenez pas de retard. Hébergement à Agios Nikolaos.

Jour 5: Agios Nikolaos - Site archéologique de Phaistos - Agia Triada - Monastère Arkadiou (optionnel) - Réthymnon

Aujourd'hui, un long trajet en voiture vous attend, car vous quittez l'est de l'île pour découvrir le centre. Vous passerez par Héraklion et descendrez ver le sud par la 97 pour atteindre Festos. Après Knossos, c'est la découverte archéologique la plus importante de l'île. Tout un spectacle. Il s'agit d'une structure incroyable. Demandez-vous comment il a été possible, en l'an 1600 av. J.C., de construire un tel complexe que seuls les éléments naturels, comme des tremblements de terre, ont pu détruire. En vous promenant dans ce qu'étaient leurs caves ou dans les Archives Royales, votre imagination vous aidera certainement à le reconstruire virtuellement pour vous-même. Informez-vous bien car il y a généralement un prix spécial pour ceux qui visitent le Palais de Phaistos et Agia Triada, votre prochaine visite. Elle est située à seulement 20 minutes d'ici. Elle a la même magie que son prédécesseur, mais avec moins de visiteurs. Vous pourrez ainsi profiter de l'enclave sans promiscuité. Non seulement vous traverserez le palais, mais vous pourrez admirer la chapelle d'Agios Georgios. La thèse selon laquelle la royauté a vécu ici avec sa cour repose en grande partie sur la qualité des matériaux utilisés pour sa construction : depuis les sols d'ardoise et d'albâtre jusqu'aux sarcophages parfaitement conservés. À la fin de la visite d'Agia Triada, il conviendra de regarder l'heure et de choisir. À quelques kilomètres se trouve la plage de Matala, où vous pourrez vous baigner et vous rafraîchir. (Remarque : Matala est aussi le nom de la charmante ville côtière qui l'abrite. L'endroit est devenu célèbre dans les années soixante et au début des années soixante-dix grâce à l'afflux massif des « hippies » qui avaient transformé les grottes des alentours en habitation. Matala conserve aujourd'hui encore des traces de ce fameux esprit hippie qui fit de cette plage une icône). Et à 2 heures de route au nord-ouest se trouve Arkadiou, le monastère crétois plus aimé. Vous vous demanderez pourquoi les Crétois voudraient-ils aimer un monastère ? La réponse est que c'est ici qu'un nombre représentatif de Crétois luttèrent jusqu'à la mort pour la liberté de l'île contre l'armée ottomane. Ils résistèrent deux jours. Quand le monastère tomba et que les Turcs entrèrent, les Crétois réfugiés firent sauter l'entrepôt de munitions en faisant ainsi tout exploser. Ils sont devenus des héros et on se souvient encore aujourd'hui du courage de ces hommes et du symbole de liberté que représente cet endroit. Quelle que soit l'option que vous choisirez, n'oubliez pas que vous passerez la nuit d'aujourd'hui à Réthymnon. Elle est à une heure de route d'Arkadiou et à 1 heure et demie d'Agia Triada. Hébergement à Réthymnon.

Jour 6: Réthymnon - Hora Sfakion - Gorge de Samaria - Réthymnon

Après une petite marche dans le port et avoir pris votre petit déjeuner dans l'un des bars, vous partirez pour Skafion, qui se trouve à environ 1 heure 20 de route. Vous traverserez l'île du nord au sud le long de l'E75 pour atteindre l'une des villes les plus caractéristiques de la Crète. Cette ville est tout simplement magnifique : une multitude de petites maisons blanches aux volets bleus tournées vers la mer claire et transparente. Cette zone est moins touristique. Vous remarquerez donc qu'il reste encore des endroits vierges et sauvages à explorer. Cette région est si belle qu'il est fort possible que vous ne vouliez plus en partir. Ne le faites pas ! Rendez-lui hommage en profitant d'une baignade sur l'une des plages ou criques vierges que vous trouverez dans la région. Par contre, il est indispensable que vous essayiez la cuisine locale, en particulier les sfakianes pites, sortes de crêpes farcies de fromage et de miel. En option, vous pouvez dédier cette journée à l'une des excursions stars du pays : vous ferez le tour de la « Gorge de Samaria », la deuxième gorge la plus grande et longue d'Europe. D'après les Crétois c'est l'un des 10 endroits les plus importants de leur île. Trois fois rien ! Renseignez-vous bien avant d'y aller parce que les conditions météorologiques et l'époque de l'année à laquelle vous voyagerez peuvent entraver la descente, voire même l'interdire. La descente des près de 16 kilomètres dure entre 5 et 7 heures, en fonction de votre rythme. Cela peut sembler beaucoup, mais les étapes sont simples et tout est en descente. Vous passerez sur des ponts en bois, au milieu de pins et de cyprès, franchirez des gorges et traverserez les célèbres Portes de Fer. La fin ne vous décevra pas : la gorge se jette dans la mer d'Agia Roumeli. Vous pourrez vous rafraîchir sur la plage et prendre le bateau qui vous laissera près de Xyloskalo où vous avez laissé la voiture pour commencer la visite. Hébergement à Réthymnon.

Jour 7: Réthymnon - La Canée

Au cours de la journée d'aujourd'hui, vous aurez le temps d'explorer toute la ville de Réthymnon. Sur fond de hautes montagnes - blanches en hiver -, cette ville est une représentation parfaite de l'influence des invasions par des civilisations très différentes au cours du temps. Les influences ottomanes et vénitiennes sur des bases profondément grecques y sont particulièrement évidentes. N'oubliez pas d'aller explorer sa forteresse : les murailles extérieures et la fontaine Rimondi située à l'intérieur de la Mosquée du Sultan Ibrahim Han. Depuis presque tous les points de la ville, vous pourrez apercevoir un minaret. C'est celui de l'ancienne mosquée Neranztzés, qui fut autrefois une église et qui a finalement été convertie en conservatoire de musique. Notre prochaine étape sera La Canée. Située au pied des Lefta Ori (montagnes blanches), La Canée offre l'un des ports les plus importants de l'île. La partie ancienne de la ville est construite autour d'un charmant petit port et d'une forteresse vénitienne construite en 1538. Le centre historique de cette ville fascine généralement les visiteurs. N'oubliez pas d'explorer la vieille ville pour voir la forteresse, le vieux port, le phare de La Canée, le marché municipal, la mosquée Henitsaros et la synagogue Etz Hayyin. Hébergement à La Canée.

Jour 8: La Canée - Plage Elafonissi - Monastère de Chrysoskalitissa - La Canée

Plus connue sous le nom de La Canée, Chania est - bien qu'elle ne dispose d'aucun site archéologique - un bon résumé de la Crète. La ville est exceptionnelle et ses plages sont les plus longues et les plus belles de l'île. Comme il ne pouvait en être autrement, sa splendeur est due en grande partie à l'influence turque et vénitienne ; un héritage culturel important que vous pourrez observer sur les fortifications, les palais et les minarets qui s'élèvent sur d'anciennes églises. Comme toute bonne une ville côtière, elle possède une promenade maritime accueillante et un musée naval - situé à l'entrée du fort Firkas - très intéressant. Les temples ont aussi une grande importance dans la ville. Les visiter est toujours une bonne idée. Il en existe un large éventail : de la cathédrale, sur la place Mitropoleos, jusqu'à la synagogue Etz Hayim et le Minaret de la rue Daliani. Tout un mélange des cultures qui coexistèrent dans la même ville. Après avoir profité des charmes de La Canée, vous pourrez partir pour Elafonissi. C'est notre plage préférée en Crète et l'un des endroits naturels à ne surtout pas manquer lors de votre périple sur l'île. Située à environ 1 heure et 30 minutes de La Canée, c'est le point le plus l'ouest que vous découvrirez pendant ce voyage. (Remarque : vous pouvez facilement rejoindre la côte à pied car l'eau est peu profonde, surtout en été). S'il vous reste du temps, vous pouvez faire une dernière excursion au monastère des religieuses dédié à la Vierge Chrysoskalitissa, situé à 72 kilomètres de La Canée. Le monastère, qui a la forme d'une ancienne forteresse, fut construit au sommet d'un rocher de 35 mètres de haut et possède une vue sur la mer unique. C'est votre dernière nuit en Crète. Profitez-en jusqu'à la dernière minute, sur la plage, en contemplant le meilleur coucher de soleil du coin et revenez à La Canée pour dîner au frais à l'une des terrasses du port. Hébergement à La Canée.

Jour 9: La Canée - France

Présentation à l’aéroport avec suffisamment d’avance pour restituer la voiture de location et prendre le vol qui vous ramènera à votre ville de départ. Arrivée. Fin du voyage et de nos services.

Les destinations visitées sont les suivantes:
Heraklion,
Image result for heraklion
Heraklion est la capitale de l’île de Crète en Grèce. C’est la plus grande ville de l’île et la quatrième du pays. La population de la ville compte environ 12 000 habitants. La ville dispose d’un extraordinaire centre historique avec des merveilleux exemples de l’architecture vénitienne. Heraklion abrite un musée archéologique comprenant une collection importante d’objets de plus de 3000 ans de la civilisation minoenne. La ville abrite une magnifique église Byzantines et une forteresse vénitienne datant du 15ème siècle
 
 Archanes,
Ce grand village viticole,[3.500 habitants],situé dans l'arrière pays d'Héraklion,et à 16km au pied du mont Youktas [811 m un sentier carrossable grimpe à son sommet] était déjà occuppé à l'époque minoenne.On a découvert à proximité trois importants sites archéologiques minoens:une necropole sur la colline de Fourni [à l'entrée du village]: les restes d'un palais  [quartier de Tourkogeitonia près de l'église de la Panaghia [la Vierge] :enfin les vestiges d'un temple [à 5km en dehors du village sur le versant nord du Mont Youktas],où se sont probablement déroulés des sacrifices humains au XVII siècle av JC,sans doute pour calmer les dieux dont la colère provoquait le séisme qui détruisit le palais et le temple.
 
 
 Malia
Cette grande station balnéaire de la côte nord ,à 37 km à l'est d'Héraklion,offre une plage magnifique et de nombreuses activités sportives.Malheureusement elle est  très bruyante.Le coeur du village historique au sud de la route,a néanmoins conservé son atmosphère crètoise originale,surtout près du vieux port à l'est de la plage.Plus à l'est,entre la route côtière et la mer,s'élèvent les ruines du palais minoen de Malia,construit sur le même plan que celui de Knossos-avec vestibules,cour centrale,et cour ouest,couloir de procession,gradins de théâtre et chapelles.Entrée payante.
 
 Elounda,
 
Elounda,est l'une des régions  les plus belles de Crète.Au Nord-Est d' Elounda se trouve la presqu'île rocheuse de Spinalonga,où furent longtemps isolés les lépreux.A l'endroit le plus élevéé,ruines d'une forteresse vénitienne.A la jonction de la presqu'île et de la terre ferme se trouvent les ruines de l'antique Olonte.Elounda est un lieu privilégié par le tourisme international.On peut en distinguer quelques vestiges sous la mer ainsi qu'un sol de mosaiques.Elounda un peu plus au nord,à 11 km de Aghios Nikolaos,est un charmant petit village de pêcheurs très développé sur le plan touristique.
 
 
 Agios Nikolaos,
Le chef lieu Aghios Nikolaos est bâti au fond du golfe de Mirambello:c'est aujourd;hui un centre de vacances extremement actif.Il doit son nom à une église,datant du IX siècle:les Vénitiens avaient construit ici un fort puissant Mirabello.C'est un lieu idéal pour découvrir la Crète de l'Est.Le trait le plus caractéristique de la ville,est le lac Almyri ou Vromolimni ou Voulismeni,qui est relié au nouveau port.Le lac est le cratère immergé d'un volcan éteint depuis des milliers d'années.A Aghios Nikolaos,outre la petite église byzantine,on visitera le Musée archéologique,qui renferme des trouvailles des sites fouillés de la Crète de l'Est.
 
 Sitia,
Cette petite bourgade de 7000 habitants occupe le coin sud-ouest de la baie qui porte son nom.Etagée sur une petite hauteur couronnée par une forteresse vénitienne,la ville est parcourue de rues qui se coupent à angle droit,lui donnant une apparence ordonnée qui manque aux autres villes de Crète.Il est vrai que,abandonnée en 1651 après sa destruction par les Turcs,elle ne fut reconstruite qu'en 1870.La promenade du front de mer,qui commence à l'est fait le tour du port,où les bateaux de pêche et de plaisance,s'amarrent près du môle central,tandis que le môle extérieur est utilisé par les cargos et les bacs.Là où la route tourne vers le nord,se trouve la place centrale de la ville,Platia Iroon Politechniou.Avec ses palmiers et ses cafés,c'est un lieu idéal pour apprécier l'atmosphère de cette petite ville,Les principaux magasins et tavernes,se trouvent dans un périmètre de quelques metres dans les rues parallèles de Odos Eleftheriou Venizelou et Odos Vintsentzou Kornarou de même que dans les rues perpendiculaires qui montent sur la colline.La vieille ville est encore habitée.
 
 Zákros,
 
La route de Zakros [37 km à l'est de Sitia] à Kato Zakros passe à proximité d'une villa de la fin du Néopalatial.On peut également rejoindre Kato Zakros en suivant la Vallée de la Mort [promenade de 2h],une gorge verdoyante aux falaises trouées de grottes dans lesquelles on à découvert des tombes paléochrétiennes [d'ou le surnom de la vallée].
 
 Réthymnon,
 
Le site de Rethymno est pobablement occupé depuis la fin de l'époque minoenne.Appellée Rithymna dans l'Antiquité,la ville avait le privilège de frapper sa propre monnaie.Occupée par les Vénitiens qui en firent la troisième cité crètoise après Heraklion et La Canée en raison de son importance strategique,Rethymnon fut prise par les Turcs 
 
 Chóra Sfakíon
 
A 73 Km au Sud de Chania,Chora Sfakion  est un pittoresque village côtier donnant sur la mer de Libye,est aussi le chef-lieu du pays sfakiote.La côte Sud de département de Chania,possède beaucoup des belles plages isolées qui sont reliées entre elles par des caiques,qui partent de Paleochora où de Chora Sfakion.Ce charmant petit port aux ruelles étroites dont les maisons crépies de blanc,s'étagent au pied d'une colline aride,est envahi en début d'après midi par les touristes qui reviennent en bateau de leur randonnée dans les gorges de Samaria.C'est en effet de là que l'on reprend le car en direction de la côte nord de l'île:On peut aussi se rendre en caique à la plage de Glyka Nera,ou se rencontrent eau douce et eau salée [tous les jours départ à 10h00 retour à 17h00.
 
 
 La Canée
 
 Chef lieu du département,Chania conserve comme Réthymnon,un très fort cachet vénitien.Bâtie à l'emplacement de l'antique Kydonia elle a suivi le sort du reste de la Crète,dont elle fut la capitale depuis 1850.C'est de Maleme que commença en 1941 la fameuse bataille de Crète.Aujourd'hui,Chania est constituée de deux parties,la vieille et la nouvelle ville.La vieille ville est bâtie autour du port vénitien.Des tronçons du rempart sont conservés dans Chania ou Kastelli où se trouve le palais vénitien,qui devint la demeure du Haut Commissaire,et la forteresse de Phirka.Parmi les curiosités à voir,citons aussi le Marché Municipal,la maison ou vécut Eleftherios Venizelos,quelques mosquées turques et les églises d'Aghios Nikolaos et d'Aghios Frangkiskos,l'église russse d'Aghia Magdalini à Chalépa,et les monastères de la Panaghia Chryssopigi et des Capucins[catholique].La grande église vénitienne d'Aghios Frangkiskos,abrite le musée archéologique,qui expose des trouvailles faites en Crète de l'Ouest.On pourra voir aussi,le musée historique,la Pinacothèque municipale,et le musée de la Marine.
 
Départs:
dès décembre 2018 jusqu'à novembre 2019
de: Bordeaux, Genève, Lyon, Marseille,..et autres villes aussi
Catégories:Archéologiques
Teléchargez le programme ici 
Pour réserver votre autotour,cliquez sur la flash bannière de l'agence en ligne Logitravel
300x250_Autotours_campagne